lundi 1 août 2016

Afterworlds de Scott Westerfeld



Ce livre est une pépite d'originalité et authenticité.

Ce roman mêle deux histoires. La première relate la vie de Darcy, bientôt auteure publiée et les conséquences qu'apportent ces changements en temps que telle. L'autre histoire est en fait celle que Darcy a écrit. Lizzie a vécu un événement traumatisant qui l'a fait traversé dans un univers un peu particulier. Un univers qu'elle ne devait pas voir avant sa réelle mort. Suite à ça, toute sa vie va changé...


L'authenticité et l'originalité viennent de deux éléments. Le premier, le fait que ce livre contienne deux histoires unis par le lien que j'ai cité au-dessus. Le second est l'histoire de Lizzie. Parce que l'auteur a exploité un monde totalement inexploré par le genre jeune adulte et ces auteurs.

Deux histoires mais aussi deux romances. La relation amoureuse de Darcy a été, pour moi, inattendue. J'ai été surprise. Je ne pense pas qu'il y en aurait une. Pour Lizzie, ça été : "Je vois un beau garçon, je lui plaît, on est un couple". En gros, les deux personnages ne se connaissaient pas et voilà qu'ils s'embrassent. Moi je n'appelle pas ça de l'amour, ni une relation.

Par moment, je préférais lire Lizzie et par d'autres moments, c'était Darcy. Il y a eu aussi quelques longueurs, mais rien de bien méchant. Je ne peux pas dire si j'ai préféré une histoire à l'autre. Elles sont vraiment les deux différentes. La vie New-Yorkaise et d'auteure d'un côté et de l'autre le monde étrange que Lizzie va découvrir.

Les deux personnages principaux ne m'ont pas plus marqués. Je les ai trouvé insouciantes et immatures. Ou bien est-ce moi qui ai trop grandi pour lire ça ?

Je retiendrai surtout de ce livre le lien qui unit les deux histoires (du jamais-vu pour moi)et l'univers qu'a pu créer Scott Westerfels(du jamais-vu pour moi aussi).

Je compte découvrir l'auteur dans de nouveaux romans. J'accrocherai éventuellement plus à ses personnages.


Les archives d'une lectrice







Afterworlds
Scott Westerfeld
Pocket Jeunesse
670 pages
Genre Fantastique Jeunesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire