mercredi 22 juin 2016

Détective Strike 1 : L'appel du coucou de Robert Galbraith




J.K. Rowling dans un livre de genre policier, ça donne une intrigue moyen-moyen, comme toujours une bonne écriture et beaucoup d'explication sur la vie des personnages.

Oui, si vous ne le saviez pas Robert Galbraith est le pseudonyme de J.K. Rowling. Elle ne voulait qu'être jugée pour son texte et non parce qu'elle est la maman d'Harry Potter. Voilà pourquoi elle a pris un pseudonyme.

Cormoran Strike est un détective à la ramasse. Une opportunité s'ouvre à lui quand le frère du top model Lula Landry, décide de l'engager pour confirmer ses craintes. C'est-à-dire que sa sœur a été assassinée et non qu'elle s'est suicidée. En parallèle à cette enquête, Strike va voir l'arrivé d'une secrétaire ad intérim, Robin. Robin s'avère être une secrétaire très compétente et elle adorait être détective. Le duo va donc résoudre l'énigme qui chamboule le monde de la mode.

Strike est un personnage bourru et brut qui ressasse son histoire et sa situation. À la longue, c'est ennuyant et redondant. Oui merci on a compris. J'ai été plus bluffée par son esprit vif et sa perception des choses. Robin a une certaine influence positive sur lui, ce qui va nous le faire voir d'une façon plus sympathique et classe presque avec admiration.

Robin est le cliché de la bonne petite secrétaire avec des rêves d'enfant. Néanmoins le cliché s'en va au fil des pages, pour décrire une femme forte et indépendante.

Toutes les personnes qu'on rencontre en tournant les pages sont assez exceptionnelles pour leur unicité et authenticité. Ils sont tous vraiment différents.

L'intrigue a été, à mon goût, bonne. Je ne lis pas assez de romans policier pour vraiment comparer. Strike résout son enquête et nous laisse sur le carreau. Il ne nous fait pas par de son avancé ni de ses soupçons. En gros il dit rien. Du coup, l'ensemble de l'enquête se résume à des entrevues avec des connaissances de Lula Landry et quelques recherches.

J'ai l'impression que maintenant que je vous écris la chronique, je vois réellement que ce n'est pas totalement une si bonne lecture. Je me suis seulement laissée emporter pour l'écriture magique de J.K. Rowling et pour le souhait de savoir qui était le meurtrier, quand même. Apparemment ça m'a suffit. Bizarre, normalement il m'en faut plus pour m'accrocher au livre.

Bien sûr, je lirais la suite pour voir si ça s'améliore. Voir si l'intrigue prendra plus de place et si Cormoran Strike nous parlera moins de sa vie personnelle et plus de son quête vers la résolution de faits étranges.

Vous l'avez lu ?


Les archives d'une lectrice



L'appel du coucu
Robert Galbraith
Editions Le livre de poche
696 pages
Genre Policier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire