vendredi 24 juillet 2015

Boys don't cry de Malorie Blackman


Boys don't cry
Malorie Blackman
Editions Milan
Collection Macadam
286 pages 
Genre Jeune Adulte Drame


Synopsis
Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

Mon avis

Touchant et bouleversant. C'est un trésor 

Ces temps, je lis un livre par jour. J'en suis enfin arrivée à celui-là. Boys don't cry était depuis très longtemps dans ma PAL. Je l'ai sorti maintenant, sans raisons particulières. Juste peut-être à cause d'un besoin de réalité.

Je suis assez intéressée par le sujet. Je me demande toujours comment les gens font pour tenir le coup ? Comment les parents réagissent ? etc... Pour le coup, le sujet est très abordé.

Ici, j'ai découvert une très belle histoire. Dante qui attend juste ses résultats d'examens et au lieu de ça, il voit Mélanie arrivait et lui annonce qu'il est père. Au début, il sait pas trop quoi faire. Mais alors pas du tout. J'avais juste envie de le secouer, de lui dire de faire quelque chose. Heureusement, son père est là. Il va lui apprendre à s'occuper d'Emma et le sens des responsabilité.

J'ai vu le déclic de quand Dante accepter son rôle de père et c'était magnifique. Au fur et à mesure de l'histoire aussi, la famille de Dante reprend forme. Grâce à cette tout petite chose qu'est Emma.

La relation qui a après ce déclic avec sa fille, c'est à en pleurer tellement c'est beau. Sa fille devient son monde. Je sais pas si c'est tout les pères comme ça mais je l'espère.

Dante ne prend pas toute la place dans l'histoire. On rencontre aussi son frère Adam. Adam est fier de ce qu'il est et il le montre. Je l'ai trouvé plein de vie et joyeux. Il accepte aussi très bien qu'il est oncle si tôt. Et il adore Emma.

L'écriture est très fluide. Ça passe comme une lettre à la poste. Ce n'est pas une superbe écrire mais ça va vraiment tout seul. On tourne les pages, les uns après les autres. On avance gentillement.

Un petit truc négatif, c'est la mise en page. C'est serré et la police était trop petite à mon goût. Ce n'est que esthétique, ça change pas l'histoire.



Sérieusement lisez-le


Les archives d'une lectrice

P.S. Je reviens dimanche avec je pense ma chronique de... ben vous verrez bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire